Royaume d’Araucanie : le désespoir des singes

En Mars 2015, M. de La Garde décidait de choisir pour emblème du royaume d’Araucanie, l’Araucaria Araucana.

Cet arbre existe dans plusieurs parties du monde, et a pris son nom du territoire de l’Araucanie, dans l’actuel Chili ainsi qu’en Argentine. Cette variété, l’Araucaria Araucana, est appelé également : le désespoir des singes, car ses feuilles, piquantes, disposées en triangle, empêchent de saisir ses branches.

Choix idéal pour illustrer que la vaste région d’Araucanie et tout le royaume doit se défendre si nécessaire aussi âprement contre tout et tous… ceux qui l’empêchent de croître. On reconnaîtra facilement le trio (variable) qui a bloqué toute initiative de réforme et qui a gardé pour lui-même et pour une équipe installée depuis des lustres et qui refuse de se renouveler, cette noble institution employée comme un jouet et qui ne sert qu’à leur sieste.

Ce qui est d’autant plus symbolique, est que cette appellation de désespoir des singes, pour la variété chilienne, laquelle constitue l’arbre national du Chili, existe, alors qu’il n’existe pas de singes au Chili. Cela est véritablement prémonitoire…

Créant en même temps le principe des logos pour représenter l’institution, le Chef de la Succession du Royaume d’Araucanie a choisi le 12 Avril d’adopter cet emblème du royaume d’Araucanie et de Patagonie sous la forme d’un logo représentant l’arbre évocateur.

05

Cet exemplaire vient du site Les arbres lesarbres.fr  :

araucariaraucanas

Publicités

Auspice Stella aujourd’hui : absence de clarté

Il est facile d’observer que les statuts de l’association Auspice Stella sont soigneusement cachés, comme d’ailleurs presque tout ce qui représente une menace pour une organisation qui aujourd’hui n’a plus aucun lien sérieux avec le Royaume d’Araucanie.

On verra sur ce document que la page des Statuts reste toujours désespérément vide après de nombreux mois.

2015-02-10 20:32:57

2015-02-10 20:33:05

Réunion à Genève

L’excellent blog de la Maison Royale d’Araucanie (Stanislas 1er) retraçait la réunion consacrée aux Peuples indigènes du 11 Mars. Cette présentation satirique a fait l’objet d’une tentative de piratage de la part des caciques (!) de la vieille équipe accrochée aux basques du Royaume d’Araucanie.

Mais mal lui en a pris : cette vieille équipe a menacé ce blog de disparition et a signalé un détournement de ses articles. Etonnant quand on sait que c’est elle qui détourne le nom et l’image du Royaume d’Araucanie…

 

Comme l’indique ce blog, « Mettant à profit la 28ème session de la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies qui se tient à Genève du 2 au 27 mars 2015, l’une des associations proches de la Maison Royale d’Araucanie et de Patagonie, « Auspice Stella » (présidée par S.E. le Baron Raoul de Lavalette, Chancelier du Royaume et cousin de S.A.R. le Prince Stanislas), a pris l’initiative d’organiser mercredi 11 mars dernier une conférence consacrée à la définition juridique de la notion de « peuple indigène ».

Lire la suite.